Advertisement
Canadian Journal of Cardiology

President’s Page

      Canadian Cardiovascular Congress: Advance the Foremost Cardiovascular Meeting

      What are the pathways to the heart? We can think of them clinically, from a research perspective or from the perspective of specifically, the approaches needed to make progress in our field.
      The theme of the 2015 Canadian Cardiovascular Congress (CCC) in October is “Innovation and Collaboration: Pathways to the Heart”. This sentiment underscores why the CCC is a critical part of our 2015-2018 strategic plan.
      Canadian Cardiovascular Society (CCS) approved the strategic plan in March. I am using each edition of the Canadian Journal of Cardiology to explore the five strategic priorities, one by one. In this edition: the CCC.
      Our strategic priority is to advance this foremost cardiovascular meeting, building on its status, its relevance for members, and achieving a mutually beneficial partnership between CCS and our affiliates.
      Our Congress is fundamental to the success of the CCS vision and mission. It remains—and will grow as—a key part of our member value proposition, our knowledge translation activities, and our partner relations. Each year, Congress provides an unequalled opportunity for our community of professionals to discuss and share views on critical aspects of cardiovascular health.
      This fosters not only understanding but essential joint efforts around prevention, education, and research. CCC is a catalyst for action; what happens at this forum directly results in better health for Canadians.
      Given the strategic importance of our meeting, we have a Congress Task Force. On June 6th, CCS Council passed its terms of reference, with an objective of ensuring we achieve the desired strategic outcomes with the Congress over the next three years.
      This oversight committee will take a strategic look at, and develop recommendations around, areas such as high-quality programming (including collaboration with affiliates, alternative programming, formats), financial sustainability, related partnerships, industry participation, location, other meeting possibilities, and more.
      We aim to keep CCC fresh and relevant to our members, their cardiac teams, and the broader cardiovascular community. The 16th CCC (incorporating the 68th CCS annual meeting), taking place October 24-27 in Toronto, is cohosted by the Heart and Stroke Foundation and features a dynamic lineup.
      The meeting will start at 9 am on Saturday, October 24th and close on Tuesday, October 27th with our new Guidelines Year in Review session. During the 3.5-day period, the program will allow more time between sessions for networking and ‘hallway’ discussions. Our conference electronic scheduling app will also include a means to connect with others at the conference and arrange meeting times and places.
      The program itself is being enriched with intermingling of renowned Canadian and international speakers on a wide variety of topics. We will explore a broad range of new clinical, scientific, and policy research in cardiology—everything from hot topics in resuscitation, to the great TAVI debate, to whether we can afford the rising costs of cardiovascular care in Canada. We are continuing to expand the number of guidelines sessions and workshops that emphasize the practical approach to care. We are also providing greater breadth of programming from our subspecialty affiliates along with our on-going robust program, available for the members of your cardiac care team.
      CCC 2015 will bring together 20 national cardiovascular health affiliate associations and societies, and draw over 3500 delegates.
      In all, CCC 2015 will feature 592 abstracts, 31 workshops, 10 symposia and outstanding plenary sessions. All of the insight and ideas that will fill the rooms are sure to stimulate and inspire.
      If CCS is the national voice for cardiovascular clinicians and scientists, then CCC is the place where thousands of voices are heard loud and clear. With CCC as a strategic priority, we look forward to seeing this event deliver content in a way that helps our community, our field, and the health of Canadians to continually improve.
      Dr Heather Ross
      President, Canadian Cardiovascular Society

      Le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire : une rencontre qui demeurera incontournable dans le domaine cardiovasculaire

      Le cheminement au cœur, qu’est-ce que c’est exactement? Tout dépend de notre approche : on peut l’examiner du point de vue du travail clinique, de la recherche ou encore de l’innovation. Dans tous les cas, par contre, il fait référence aux approches que nous devons adopter pour progresser dans notre domaine.
      Le thème du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire 2015 (CCSC), qui aura lieu en octobre, est « Innovation et collaboration : cheminement au cœur ». En choisissant ce thème, nous soulignons à quel point le CCSC joue un rôle clé dans le cadre de notre plan stratégique 2015-2018.
      C’est en mars que la Société canadienne de cardiologie (SCC) a approuvé de son plan stratégique. De mon côté, je me servirai de chaque numéro du Journal canadien de cardiologie (JCC) pour explorer chacune de nos cinq priorités stratégiques l’une après l’autre. Dans le présent numéro, il sera question du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire.
      Notre priorité stratégique consiste à continuer de faire du CCSC la réunion la plus incontournable dans le domaine cardiovasculaire en nous fondant sur sa valeur et sa pertinence pour nos membres, ainsi qu’en établissant un partenariat mutuellement bénéfique entre la SCC et ses organisations associées.
      Le Congrès est essentiel à l’atteinte de la vision et de la mission de la SCC. Il demeure et demeurera l’un des éléments fondamentaux des avantages que nous offrons à nos membres, de nos activités d’application des connaissances et de nos relations avec nos partenaires. Chaque année, le Congrès offre à notre communauté professionnelle une occasion de discuter et de partager les points de vue sur divers points critiques de la santé cardiovasculaire.
      Ce faisant, il encourage la compréhension et la coopération en prévention, en éducation et en recherche. Le CCSC est un véritable catalyseur d’action : ce qui se produit dans ce forum se traduit directement en une amélioration de la santé des Canadiens et des Canadiennes.
      Avec une telle importance stratégique, il n’est pas étonnant que nous ayons créé un groupe de travail sur le Congrès. Le 6 juin dernier, le conseil de la SCC a approuvé de son mandat et de son objectif : s’assurer que le Congrès atteigne les résultats stratégiques désirés au cours des trois prochaines années.
      Ce comité de supervision examinera du point de vue de la stratégie différents éléments, y compris la programmation de qualité (ce qui comprend la collaboration avec les organisations associées, les variantes de programmation et les formats), la durabilité financière, les partenariats connexes, la participation du secteur, l’emplacement, les autres possibilités de rencontres et bien plus encore. Le comité formulera également des recommandations au sujet de ces divers éléments.
      Notre but est de faire que le CCSC ne stagne jamais, qu’il demeure rafraîchissant et pertinent pour nos membres, leurs équipes de santé cardiaque et le reste de la grande communauté cardiovasculaire. Le 16e CCSC (au cours duquel aura lieu la 68e assemblée annuelle de la SCC), qui aura lieu du 24 au 27 octobre, à Toronto, est coorganisé par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC et propose déjà un programme des plus captivants.
      La rencontre commencera à 9 h, le samedi 24 octobre, et se conclura le mardi 27 octobre avec notre nouvelle séance de Rétrospective de l’année sur les lignes directrices. D’une durée de 3,5 jours, le programme offrira davantage de temps entre les séances, du temps qu’il sera possible de consacrer au réseautage et aux discussions entre confrères. L’application de la programmation du Congrès vous permettra de mieux entrer en contact avec les autres gens présents, notamment en planifiant des heures et des lieux de rencontre.
      Le programme en tant que tel est encore plus riche qu’avant grâce à la participation de conférenciers de renom qui nous viennent du Canada et de l’étranger pour aborder une grande variété de sujets. Nous parlerons des nouveautés cliniques, scientifiques et politiques en cardiologie, y compris les sujets chauds dans le domaine de la réanimation, le grand débat sur l’IVAC et ce qu’implique la hausse du coût des soins cardiovasculaires au Canada. Nous allons également continuer à augmenter le nombre de séances et d’ateliers sur les lignes directrices mettant l’accent sur l’approche pratique en matière de soins. Enfin, la programmation sera plus diversifiée que jamais grâce à l’aide de nos sociétés de surspécialités affiliées et de notre robuste programmation continue offerte aux membres de votre équipe de soins cardiaques.
      En tout, le CCSC 2015 rassemblera 20 associations et sociétés nationales touchant à la santé cardiovasculaire et attirera plus de 3 500 délégués.
      Il mettra en vedette 592 résumés, 31 ateliers, 10 symposiums et d’incroyables séances plénières. Toutes les perspectives, toutes les idées qui abonderont dans les salles ne manqueront pas de vous stimuler et de vous inspirer.
      Vous savez déjà que la SCC représente la voix globale des cliniciens et scientifiques en santé cardiovasculaire, mais dites-vous que le CCSC est l'endroit par excellence où l’on peut entendre des milliers de voix différentes. En gardant le CCSC comme l’une de nos priorités stratégiques, nous nous assurons que ce grand rassemblement continuera d’appuyer notre communauté, notre domaine, mais aussi la santé de tous les Canadiens et Canadiennes.
      Dre Heather Ross
      Présidente, Société canadienne de cardiologie