Advertisement
Canadian Journal of Cardiology

President’s Page

      Congress 2019: Be There or Be Square!

      Let’s start with the assumption that there’s no system or process that cannot be improved. And that health care is a team sport—not just in terms of caring for patients, but also when learning and innovating. You’ll undoubtedly be familiar with the term “learning health care system”. I’d like to introduce the concept of a “learning health care professional system” and apply it to our cardiovascular community. No event better exemplifies this than our annual Canadian Cardiovascular Congress, held this year in Montreal from October 24-27. Guided by feedback from our members, we’re shaking things up this year, and whether you’re a long-time attendee or a Congress newbie, we think you’ll be pretty impressed with what’s in store.
      What kind of changes are we making? Put it this way: Ask yourself what you remember from a meeting two or three years ago….heck, even two or three months ago. There’s a good chance you don’t remember the facts presented, but you can recall an interpersonal encounter you had. Adult learning principles suggest that without emotion, there’s no recollection. As a result, we’re moving away from presenting compilations of important (albeit hard-to-remember) facts, to encounters that elicit emotion and facilitate learning. This will help us bring new ideas, skills, and goals back home with us. We’re encouraging those who develop the content to ensure that not only does it reflect the needs of the membership, but its delivery makes an impact. Case in point: has anyone been to the Family Feud event two years ago and NOT remember it? Impossible.
      Last year you told us that a Thursday-to-Sunday format would better allow the busy practitioner to make more of the meeting, so this year, that’s what we’re doing. We’re offering a special session on work/life balance and burnout, and how to restore fun in your everyday work life. We also heard, loud and clear, the need for a “generational” emphasis, focused on transition-to-practice, early career development, and mentoring. In Montreal, you’ll witness the launch of a two-year journey to put the Canadian Cardiovascular Society (CCS) smack in the middle of the conversation about career development with the launch of CAN-FUEL. Trust me when I say that the old boys’ network isn’t leading this initiative, but is watching with interest.
      You’ve also asked for topics that are broadly relevant to our everyday practice. If, like most of us, you’re surrounded by diabetes, our innovative symposium on diabetes should be on your radar. We’ve also included a special session on cardiogenic shock, and a symposium on circulatory support and advanced heart failure, reflecting our collaboration with the Canadian Heart Failure Society, the Canadian Cardiovascular Critical Care Society, the Canadian Cardiac Transplant Network, and the Canadian Society of Cardiac Surgeons.
      Lastly, the content will reflect the value we place on teamwork and partnering with others to broaden our horizons. As we’re being hosted in the wonderful city of Montreal (at least for most of the year—you have to expect someone from British Columbia to make a jab about the weather). We’re working with the Association des cardiologues du Québec to feature French-language sessions on peripartum cardiomyopathy and aortic stenosis. We’re continuing to partner with American College of Cardiology (ACC) and European Society of Cardiology (ESC) to bring top-tier international speakers to debate issues like transcatheter aortic valve implantation vs surgery in low-risk aortic valve disease, and the merits of atrial fibrillation ablation in heart failure patients. And we’ll kick all of this off with Canadian Medical Association (CMA) President Dr Gigi Osler, who will cut the ribbon on our annual coming together.
      We’re really excited show off all the changes we’re making to make this year’s Congress, a “can’t miss” meeting. To quote the original hipsters from the 1950s: Be there, or be square!
      Dr Andrew Krahn
      President, Canadian Cardiovascular Society

      Congrès 2019 : Tous les gens branchés y seront!

      Partons de l’hypothèse voulant que les systèmes ou les processus qu’il est impossible d’améliorer n’existent pas et que les soins de santé soient un sport d’équipe – non seulement pour soigner des patients, mais aussi dans les domaines de l’apprentissage et de l’innovation. Vous connaissez sans doute l’expression « perfectionnement du système de soins de santé ». J’aimerais à présent vous présenter le concept d’un « perfectionnement du système professionnel de soins de santé » et l’appliquer à notre communauté cardiovasculaire. Aucun événement n’illustre mieux ce concept que notre Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire annuel, qui aura lieu cette année à Montréal du 24 au 27 octobre. Guidés par les commentaires de nos membres, nous faisons bouger les choses cette année, et que vous soyez un participant de longue date ou un novice, nous pensons que vous serez plutôt impressionné par ce qui vous attend.
      Quel genre de changement apportons-nous? Je dirai simplement ceci : demandez-vous ce que vous vous rappelez d’une réunion, il y a deux ou trois ans… et même d’il y a deux ou trois mois. Il est très probable que vous ne vous souvenez pas des faits présentés, mais vous vous rappelez une rencontre interpersonnelle. Les principes d’enseignement aux adultes montrent que sans émotion, aucun souvenir ne se crée. Par conséquent, nous nous abstiendrons de présenter des compilations de faits importants (mais difficiles à retenir) et nous privilégierons des rencontres qui susciteront des émotions et qui faciliteront l’apprentissage. Cela nous aidera à revenir chez nous avec des idées, des compétences et des objectifs nouveaux. Nous encourageons les personnes chargées d’élaborer le contenu à s’assurer de non seulement répondre aux besoins des membres, mais aussi à ce que la diffusion crée tout un impact. Un exemple concret : quelqu’un a-t-il participé à l’événement La guerre des clans, il y a deux ans, et ne s’en souvient pas? Impossible.
      L’année dernière, vous nous avez dit qu’un horaire du jeudi au dimanche permettrait aux praticiens affairés de mieux profiter de la réunion; c’est ce que nous allons faire cette année. Nous proposerons une séance spéciale sur l’équilibre travail-vie personnelle et l’épuisement professionnel, ainsi que sur la façon de retrouver le bonheur dans votre vie professionnelle quotidienne. Nous avons également entendu haut et fort la nécessité d’un accent « générationnel » axé sur la transition vers la pratique, le développement en début de carrière et le mentorat. À Montréal, vous assisterez au lancement d’un cheminement de deux ans visant à placer la SCC en plein cœur de la conversation sur le développement de carrières grâce au lancement de CAN-FUEL. Croyez-moi quand je dis que le réseau des anciens ne dirige pas cette initiative, mais la regarde avec intérêt.
      Vous aviez également fait la demande de sujets largement pertinents à notre pratique quotidienne. Si, comme la plupart d’entre nous, vous êtes entourés de patients diabétiques, notre symposium novateur sur le diabète devrait vous intéresser. Nous avons également inclus une séance spéciale sur le choc cardiogénique et un symposium sur le soutien circulatoire et l’insuffisance cardiaque à un stade avancé, qui reflètent notre collaboration avec la Société canadienne d’insuffisance cardiaque, la Société canadienne pour les soins intensifs cardiovasculaires, le Réseau canadien de transplantation cardiaque et la Société canadienne des chirurgiens cardiaques.
      Enfin, le contenu reflétera la valeur que nous donnons au travail d’équipe et au partenariat avec d’autres organismes pour élargir nos horizons. Comme nous serons hébergés dans la merveilleuse ville de Montréal (du moins, pendant la majeure partie de l’année – il faut s’attendre à ce que quelqu’un de la Colombie-Britannique lance un commentaire sur la météo), nous collaborerons avec l’Association des cardiologues du Québec afin de présenter des séances en langue française sur la cardiomyopathie du péripartum et la sténose aortique. Nous poursuivons notre partenariat avec l’American College of Cardiology (ACC) et la Société européenne de cardiologie (ESC) pour amener des conférenciers internationaux de premier plan à débattre sur des questions telles que l’intervention TAVI par rapport à la chirurgie pour la maladie valvulaire aortique à faible risque et les avantages de l’ablation pour la fibrillation auriculaire chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque. Nous commencerons l’événement avec la présidente de l’AMC, la Dre Gigi Osler, qui coupera le ruban de notre réunion annuelle.
      Nous sommes très heureux d’annoncer tous les changements que nous apportons pour que le Congrès de cette année soit une réunion « à ne pas manquer ». Pour citer les hipsters originaux des années 1950 : tous les gens branchés y seront!
      Dr Andrew Krahn
      Président, Société canadienne de cardiologie