Advertisement
Canadian Journal of Cardiology

President’s Page

      Drawing on Inspiration in Tough Times

      Last week, I was doing a telehealth clinic, talking to atrial fibrillation patients. One patient really caught my attention, an elderly lady quarantined at home struggling with COVID-19 herself, in the context of a long list of medical problems including heart disease. Both she and her husband were weathering the infection admirably, though they were clearly unwell. We spent most of our time discussing her question: “When should I call the ambulance?”. She was concerned about how she would re-enter the health system if she got worse, and how to weather the illness without exposing healthcare workers to undue risk. She concluded the conversation by instructing me to stay safe, get some rest, eat healthy, and get exercise, because the public needed people like me. Wow. Inspiring. I almost cried.
      In a time of crisis, we really get a chance to see what we’re made of, and I have to say that I’m inspired. Life felt normal until the COVID-19 crisis came along, and then our entire personal and professional lives were turned upside down; our entire focus shifted to battling a common threat that changed everything. Cardiovascular professionals are accustomed to dealing with threats, but these threats are to the well-being of our patients on familiar ground. COVID-19 is a game changer. Not only does it threaten our patients, but it also tests the metal of our health system and makes work a danger to our personal health, and by inference, to our families. With danger from all sides, I’m inspired by the inner strength that our community has found within itself to step up and face it head on.
      My first inspiration comes from our Canadian Cardiovascular Society (CC) Rapid Response Team (RRT), a cohesive group that made the time to come together and provide guidance to the challenge of changing our health care system almost overnight. Their guidance is creating the capacity to deal with the tsunami of COVID-19 cases, enabling us to continue serving our patients while protecting ourselves. This group issued a rapid-fire series of statements that were a foundation for the accelerated change that ensued, working long hours every day for three weeks to ensure that the rudder was pointing us in the right direction. The group is composed of leaders from community, academic, and affiliate sectors and truly espouses the One Heart Team model. The associated RRT webinars, whose 1000 spots filled within a day, showed the coming together of our “village” to ask and answer the burning questions our community is facing. When the chips were down, we proved our strength is in drawing together.
      My second inspiration comes from those people within CCS that really do make it all happen. For the most part behind the scenes, the CCS team with its CEO, directors and program staff, would logically step back from an office job and stay home with their families to stay out of harm’s way. Instead, they went home, set up a home office and mirrored the efforts of the RRT, working the day and evening shift to bring to bear what our membership needed to weather the storm. Their commitment to making the RRT an efficient, well-oiled machine that could go from idea to publication in 2 days was incredible. Linked to this was the creation and operation of our webinars and e-chats, raising the bar on our standards for near real-time knowledge translation. If I get to choose, they would win the unsung hero award for their tireless efforts while somehow managing to be present and often carry the load of home responsibilities.
      Finally, a last story that inspired me and should challenge the reader. A co-worker of mine “cold called” me this week to ask if I was okay. We see a lot of each other, but this was different. He just picked up the phone and wanted to encourage me, make sure I was coping. This was the most memorable of many caring gestures directed to me in these tough times, which have also taught me to pay it forward and show the same support and compassion for the people around me. This is who we are at our core, a village that provides care, and cares enough to inspire each other.
      Dr Andrew Krahn
      President, Canadian Cardiovascular Society

      Une source d’inspiration dans des temps difficiles

      La semaine dernière, j’ai tenu une clinique de télésanté avec des patients de fibrillation auriculaire. Une patiente a particulièrement retenu mon attention : c’était une dame âgée en quarantaine à la maison, la COVID-19 s’ajoutant à de nombreux autres problèmes de santé, dont la maladie du cœur. Malgré cela et bien qu’en faible santé, elle et son mari arrivaient admirablement à tenir le coup. Nous avons passé la majeure partie du rendez-vous à discuter d’une question qu’elle m’a posée : « Dans quelles circonstances devrais-je appeler une ambulance? » Elle était inquiète, car si son état empirait et qu’elle devait retourner dans le système de santé, elle ne savait pas comment faire face à la maladie et éviter d’exposer les travailleurs de la santé. Quand nous avons terminé notre conversation, elle m’a demandé de faire attention, de bien me reposer, de manger sainement et de faire du sport, parce que les médecins comme moi sont plus importants que jamais aujourd’hui. Wow. Quelle inspiration! J’en ai eu les larmes aux yeux.
      C’est dans les moments difficiles que nous arrivons à voir ce dont nous sommes capables. Pour ma part, je dois dire que je me sens inspiré. Les jours se déroulaient normalement avant la COVID-19, et tout d’un coup c’est toute notre vie personnelle et professionnelle qui s’est retrouvée sens dessus dessous. Tous nos efforts sont désormais consacrés à la lutte contre cette maladie qui a tout bouleversé. En santé cardiovasculaire, les professionnels ont l’habitude de répondre à des menaces, mais en général ce sont des menaces dans un territoire que nous connaissons bien. La COVID-19 a tout changé : elle attaque les patients, mais met également à l’épreuve la base même de notre système de santé, en plus de mettre en péril notre propre santé et, par la même occasion, celle de nos familles. Face à de tels dangers de tous côtés, je suis inspiré par la force que notre communauté a su puiser en elle pour intervenir et braver la situation.
      Ma première source d’inspiration est l’équipe d’intervention rapide de la SCC, un groupe qui a pris le temps de se rassembler pour élaborer des lignes directrices pour face aux défis que présente une transformation aussi rapide du système de santé. Ses conseils nous donnent la capacité de faire face au véritable raz-de-marée des cas de COVID-19 en continuant à servir nos patients, tout en nous protégeant. Le groupe a produit rapidement une série de déclarations sur lesquelles nous avons pu nous fonder pour apporter rapidement les changements nécessaires; nous avons ainsi travaillé de longues heures pendant trois semaines afin de nous assurer que le gouvernail nous pointait bien dans la bonne direction. L’équipe est composée de chefs de file de la communauté, du monde universitaire et de nos organisations associées, et suit fidèlement le modèle de l’Équipe du cœur. Elle a également donné des webinaires, dont les 1 000 places ont été demandées en l’espace d’une seule journée; on a pu y voir notre véritable village s’y rassembler pour poser les questions les plus pressantes de la communauté. Face à l’adversité, nous avons prouvé que l’union fait la force.
      Ma deuxième source d’inspiration, ce sont ces gens au sein de la SCC grâce à qui tous nos efforts se concrétisent. L’équipe de la SCC, dont le chef de la direction, les directeurs et le personnel des programmes, travaille généralement dans les coulisses, et il aurait été tout à fait logique qu’elle cesse son travail de bureau pour rester à la maison se protéger avec sa famille. Bien au contraire, elle s’est fait un bureau à domicile et a fait comme l’équipe d’intervention rapide : elle a travaillé jusqu’en soirée pour donner à nos membres tout ce dont ils avaient besoin pour braver la tempête. C’est grâce à son incroyable engagement que l’équipe d’intervention rapide a pu passer des idées de base à la publication en à peine 2 jours. Et puis en plus nous avons dû créer et offrir nos webinaires et notre solution de clavardage, ce qui supposait d’améliorer encore davantage nos normes pour une application des connaissances presque en temps réel. Si je pouvais choisir, c’est l’équipe de la SCC qui gagnerait le prix du héros méconnu pour son travail sans relâche, accompli tout en gérant souvent des responsabilités à domicile.
      Enfin, je vous partage une dernière histoire qui m’a inspiré. Un de mes collègues m’a appelé de façon spontanée au cours de la semaine pour me demander comment j’allais. Nous nous voyons régulièrement, mais cette fois-ci, c’était différent. Il m’avait simplement appelé et voulait m’encourager et s’assurer que j’allais bien. C’était là l’un des nombreux gestes de gentillesse que j’ai eu l’occasion de recevoir pendant cette période difficile, mais c’était aussi le plus mémorable. Tous ces gestes m’ont en tous cas appris à rendre la pareille, à montrer le même genre de soutien et de compassion aux gens qui m’entourent. Au fond, c’est bien ce que nous sommes : un village qui prend soin les uns les autres, et qui s’inspire mutuellement.
      Dr Andrew Krahn
      Président, Société canadienne de cardiologie